• Prévoyance Libéral

Comment calculer sa pension de retraite ?

Depuis les récentes déclarations du président Emmanuel Macron, plusieurs interrogations persistent concernant la réforme des retraites.

En effet, pour obtenir une retraite à taux plein, Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites, avait préconisé dans son rapport de juillet 2019 "un âge de départ à la retraite de 64 ans" tandis qu'Emmanuel Macron évoque "une durée d'assurance retraite minimale".


Avant d'avoir des éclaircissements sur ces nouvelles déclarations, nous rappelons ici les différents mécanismes de la retraite applicables actuellement pour les salariés du secteur privé.



La retraite de base


Depuis la réforme Balladur de 1993, pour les salariés du secteur privé, le calcul de la pension sera effectué en fonction des salaires perçus pendant les " 25 meilleures années de sa carrière".


Le salaire de référence plafonné au Plafond Annuel de la Sécurité Sociale :

Par conséquent, si en 2019 vous avez reçu un salaire annuel supérieur à 40 524€, le salaire retenu pour le calcul de la pension de retraite ne sera pas supérieur à ce plafond.


Pour les années antérieures le salaire annuel moyen de référence sera toujours plafonné au montant du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS) de l'année concernée.


Le montant de la retraite de base à taux plein :

Ce taux plein est fixé à 50% du salaire annuel moyen (des 25 meilleures années) du salarié.

Il est atteint à partir des conditions de durée d'assurance retraite ou d'âge de droit commun.


Conditions spécifiques :

- conformément à l'article R351-37 du Code de la sécurité sociale, des conditions spécifiques s'appliquent aux salariés ayant subi un accident du travail.

- les dispositions de l'article L351-8 du Code de la sécurité sociale, le taux plein peut être alloué indépendamment de la durée d'assurance retraite de droit commun pour les salariés invalides (inaptes au travail ou en état d'incapacité permanente), les salariés ayant aidé financièrement un proche handicapé (aidant familial au sens de l'article L245-12 du Code de l'action sociale et des familles), les salariés handicapés


L'allongement progressif de la durée de cotisation pour percevoir la retraite à taux plein :

Selon la réforme Touraine, pour les salariés du secteur privé, nés entre 1958 et 1973, la durée de cotisation minimale à l'assurance retraite devrait passer de 41,5 ans (166 trimestres) à 43 ans (172 trimestres) en 2020.



La retraite complémentaire


La méthode de calcul de la retraite complémentaire est différente de celle de la retraite de base.

La retraite complémentaire prend en considération toute la carrière du salarié et non pas seulement les 25 meilleures années.


Avec la fusion de l'AGIRC-ARRCO, des modifications des règles de la retraite complémentaire sont intervenues pour les salariés du secteur privé. Ces nouveaux montants sont étudiés dans cet article.




Sources : service-public.fr ; article R351-37 du Code de la sécurité sociale ; article L351-8 du Code de la sécurité sociale ; article L245-12 du Code de l'action sociale et des familles ; rapport du haut-commissaire à la réforme des retraite de juillet 2019

  • Prevoyance Liberal
  • Instagram

Tous droits réservés © 2020