• Prévoyance Libéral

Chirurgiens-dentistes et Sages-femmes : quelles sont vos garanties prévoyance CARCDSF 2020 ?

Mis à jour : nov. 16

Si vous êtes contraint(e) de cesser votre activité libérale temporairement ou de manière permanente que se passerait-il ?


En tant que cotisant à la CARCDSF (Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et Sages-Femmes) vous disposez de certains droits en cas de cessation de votre activité professionnelle libérale temporaire ou permanente.

En effet, en cas d'accident ou de maladie, vous disposez de garanties inhérentes à votre régime obligatoire à la CARCDSF.


Qu'est-ce que la prévoyance ?

Il s'agit des garanties dont vous bénéficiez en vous acquittant des cotisations obligatoires auprès de la CARCDSF.


La CARCDSF ne traite pas les Chirurgiens-dentistes et les Sages-femmes de la même manière concernant la prévoyance décès-invalidité.


Les indemnités journalières prévues par la prévoyance CARCDSF en 2020 pour les chirurgiens-dentistes : quand interviennent-elles et quels sont les montants ?



En cas de maladie, si vous ne pouvez pas exercer votre activité professionnelle (arrêt de travail), vous serez indemnisés à partir du 91ème jour de 100,07€ / jour, soit 3 043,83€ / mois


En cas d'accident, si vous ne pouvez pas exercer votre activité professionnelle (arrêt de travail), vous serez indemnisés à partir du 91ème jour de 100,07€ / jour, soit 3 043,83€ / mois


Les indemnités journalières versées par la CARCDSF ne couvrent pas vos charges professionnelles (bail des locaux, charges sociales, assurances, comptable, ...).

Si vous souhaitez couvrir vos frais professionnels nous vous recommandons vivement de souscrire une assurance prévoyance professionnelle.

Notre équipe peut vous aider à choisir la solution la plus adaptée à vos besoins, en effectuant une demande de comparatif des contrats de prévoyance personnalisé ici.


Les cotisations pour la prévoyance CARCDSF 2020 des Chirurgiens-dentistes :

Les chirurgiens-dentistes devront s'acquitter de 1078€ / an (780€ correspondant à la garantie invalidité décès et 298€ correspondent à la cotisation pour les indemnités journalières).



Les indemnités journalières prévues par la prévoyance CARCDSF en 2020 pour les Sages-femmes : quand interviennent-elles et quels sont les montants ?


Pour les Sages-femmes, les indemnités journalières sont versées en fonction de la classe de cotisation choisie.


Les cotisations pour la prévoyance CARCDSF 2020 des Sages-femmes :

Elles sont calculées selon votre classe de cotisation.

La classe A est le montant minimal de cotisation et correspond à une cotisation de 91€ / an.

La classe de cotisation B est facultative et correspond à une cotisation de 182€ / an.

La classe de cotisation C est aussi facultative et correspond à une cotisation de 273€ / an.


Les montants des indemnités journalières pour les sages-femmes :

En classe A = 19,16€ / jour soit 574,80€ / mois d'indemnités journalières

En classe B = 38,32€ / jour soit 1 149€ / mois d'indemnités journalières

En classe C = 57,48€ / jour soit 1 724,40€ / mois d'indemnités journalières

Attention : tout changement de classe doit être effectué par lettre recommandée avec avis de réception au plus tard avant le 1er juillet de l'année en cours pour être pris en compte à compter du 1er janvier de l'année suivante.



Les montants des indemnités journalières 2020 versés par la CARCDSF ne tiennent pas compte des frais professionnels fixes inhérents à votre activité professionnelle (bail locaux, charges sociales, assurances, téléphone, comptable, ...).

Il appartient aux sages-femmes de se prémunir en cas d'arrêt de travail, afin de pouvoir faire face à ces dépenses. Vous pouvez vous informer plus précisément ici.


Combien de temps peuvent être versées les indemnités journalières 2020 de la CARCDSF pour les Chirurgiens-dentistes et les Sages-femmes ?

L'indemnité journalière vous est versée à partir du 91ème jour.

Elle cesse après une période de 3 ans continus ou discontinus, à partir du premier versement des prestations.



Afin de pouvoir percevoir des indemnités en cas d'arrêt de travail avant le 91ème jour, il est primordial de mettre en place une prévoyance professionnelle.

Vous pouvez faire une demande de comparatif de prévoyance professionnelle en vous adressant à notre équipe ici.



La pension d'invalidité prévue pour les sages-femmes en 2020 :

Si votre arrêt de travail pour l'activité de sage-femme, continue après ces 3 ans, vous devrez être considéré en invalidité et avoir moins de 60-62 ans, pour obtenir une prestation de rente d'invalidité de la CARCDSF.


Pour que la CARCDSF vous considère comme sage-femme invalide et donc éligible à cette rente d'invalidité, votre état physique ou mental devra vous contraindre à interrompre totalement et définitivement votre activité professionnelle (100% d'invalidité).


Pour une cotisation de classe A : 5 293€ / an soit 441,08€ / mois

Pour une cotisation de classe B : 10 586€ / an soit 882,16€ / mois

Pour une cotisation de classe C : 15 879€ / an soit 1 323,25€ / mois


Les contrats de prévoyance professionnelle prévoient eux la possibilité d'obtenir une rente invalidité partielle si votre état physique ne vous empêche pas complémetement d'exercer votre activité. C'est à dire que vous serez éligible à percevoir une rente invalidité partielle à partir de 15%, 20% ou 33% d'invalidité.

Si vous voulez en savoir plus sur ce point, n'hésitez pas à contacter notre équipe ici.

La pension d'invalidité prévue pour les chirurgiens-dentistes en 2020 :

Si votre arrêt de travail pour l'activité de chirurgien-dentiste continue après ces 3 ans, vous devrez être considéré en invalidité et avoir moins de 60-62 ans, pour obtenir une prestation de rente d'invalidité de la CARCDSF.


La CARCDSF vous considèrera comme chirurgien-dentiste invalide et donc éligible à cette rente d'invalidité si votre état physique ou mental devra vous contraint à interrompre totalement et définitivement votre activité professionnelle (100% d'invalidité).


27 355,20€ / an soit 2 279,60€ / mois


Une majoration peut avoir lieu si le chirurgien-dentiste a des enfants à charges (jusqu'à 18 ou 25 ans si l'enfant poursuit des études) :

Majoration enfant = 8 006,40€ / an soit 667,20€ / mois


Au regard des multiples carences du régime obligatoire CARCDSF, les sages-femmes et les chirurgiens-dentistes se doivent d'être vigilants et de rechercher si ces montants d'indemnités journalières leur permettraient réellement d'assurer le paiement de leurs charges fixes et leurs niveaux de vie pendant un arrêt de travail temporaire ou permanent.

Afin d'étudier les différentes solutions possibles de façon claire vous pouvez contacter l'un de nos experts ici.


Sources : CARCDSF, Garanties invalidité Sage-femme 2020, garanties invalidité Chirurgien-dentiste

  • Prevoyance Liberal
  • Instagram

Tous droits réservés © 2020