• Prévoyance Libéral

Courtier d'Assurances ou Agent Général d'Assurance : quelles différences ?

Mis à jour : sept. 14

Le métier de Courtier d'Assurances est souvent mal connu des français(es). Il est souvent confondu avec celui d'Agent Général d'Assurance. Il s'agit de deux professions qui ne doivent pas être confondues.

La seule similitude est que le Courtier d'Assurances et l'Agent Général d'Assurance sont tous deux Intermédiaires d'Assurances (IAS) conformément à l'article L511-1 du Code des Assurances. Par conséquent, ils ont l'obligation légale d'être immatriculés à l'ORIAS (registre référençant tous les Intermédiaires en Assurance).


L'un analyse plusieurs contrats de compagnies différentes, l'autre propose les contrats d'une seule compagnie... Lequel est Courtier, lequel est Agent ?

Il est maintenant important de comprendre pourquoi on ne doit pas confondre Courtier d'assurances et Agent général d'assurance.

Quels sont leurs rôles ? Quelles sont les différences entre ces deux Intermédiaires en Assurances ?


L'agent général d'assurance : le représentant d'une compagnie d'assurance

L'Agent Général d'Assurance commercialise uniquement des contrats d'assurances d'une compagnie d'assurance avec laquelle il est lié par un contrat d'exclusivité.

L'Agent Général d'Assurance est donc limité dans les choix des solutions d'assurance qu'il peut proposer à ses clients.




L'obligation d'information et de conseils d'un Agent général d'assurance


L'Agent Général d'Assurance représentant une ou plusieurs compagnies d'assurances agit sous la responsabilité des compagnies d'assurances avec lesquelles il est lié.

Il est également soumis à des objectifs commerciaux de la compagnie d'assurance avec laquelle il travaille.


L'Agent Général d'Assurances étant soumis à un contrat d'exclusivité avec une compagnie d'assurance, ne peut donc pas conseiller à son client un contrat d'assurance différent de cette compagnie.

Il n'analyse donc pas plusieurs contrats mais proposera à ses clients le/les contrat(s) d'une seule compagnie d'assurance.


Le client doit être informé du partenariat exclusif entre l'Agent Général d'Assurance et la compagnie d'assurance

L'Agent général d'Assurances se doit dans le cadre de son obligation d'information et de conseils : d'informer son client "qu'il est soumis à une obligation contractuelle de travailler exclusivement avec une compagnie d'assurance", avant toute souscription, conformément à l'article L520-1 du Code des Assurances.





Le Courtier d'Assurances : un représentant de ses clients, indépendant

Il est l'intermédiaire entre son client et une compagnie d'assurance.


Le Courtier d'Assurances est indépendant.

En effet, le Courtier d'Assurances négocie chaque année avec plusieurs compagnies d'assurance des partenariats sur des contrats spécifiques, lui permettant de bénéficier de tarifs préférentiels.

Ces différents partenariats permettent au courtier en assurances, de privilégier l'interêt de ses clients en ayant la faculté de proposer plusieurs contrats d'assurances.


En effet, il peut proposer différentes compagnies d'assurance à ses clients de façon objective, contrairement à l'Agent Général d'Assurance qui est quand à lui obligé de travailler avec une seule compagnie d'assurance.


L'obligation d'information et de conseils d'un Courtier d'Assurances :

Lorsqu'il agit pour le compte de ses clients, le Courtier d'assurances a une obligation d'information et de conseils envers son client. Cette obligation s'impose au Courtier d'Assurances avant la souscription.

Le respect de cette obligation de conseil du courtier d'assurances est très important puisqu'en cas de violation, il pourra engager sa responsabilité civile professionnelle.


Le client doit être informé de la technique d'analyse des contrats du Courtier d'Assurances

Dans le cadre de cette obligation d'information et de conseils, le Courtier d'assurances se doit conformément à l'article L520-1 du Code des Assurances, "d'informer son client s'il exerce son activité en fondant son analyse sur un nombre suffisants de contrats d'assurances offerts sur le marché".


Le Courtier d'Assurances est donc d'autant plus vigilant sur les conseils qu'il prodigue à ses clients qui recherchent une solution d'assurance.


Il apparaît ici que l'obligation d'information et de conseil est plus conséquente que pour l'Agent général d'Assurance. Le Courtier travaillant avec plusieurs compagnies d'assurance devra faire tout son possible pour baser son conseil sur une analyse d'un nombre suffisant de contrats d'assurances. En effet, dans le cas contraire, il devra en informer son client en lui énonçant explicitement qu'il fonde son conseil sur un nombre insuffisant de contrats d'assurances.



Choisir son contrat d'assurance avec un courtier : c'est plus cher ?

Contrairement à une idée reçue étant que "lorsqu'il y a un intermédiaire entre le client et le fournisseur, on paiera plus cher", l'intermédiaire en assurance permet de bénéficier de tarifs préférentiels. En passant par un Courtier d'Assurances ou un Agent Général, vous pourrez bénéficier de tarifs plus intéressants que ceux qui vous auraient été proposés directement par une compagnie.



Le Courtier d'Assurances est en mesure de connaître le marché cible des différentes compagnies d'assurance avec lesquelles il travaille.

Il pourra donc mieux orienter un client avec un besoin spécifique vers la compagnie la plus intéressante pour lui en terme de cotisations, de garanties, ...



Sources : article L511-1 du Code des Assurances , ORIAS, article L520-1 du Code des Assurances

  • Prevoyance Liberal

Tous droits réservés © 2020