• Prévoyance Libéral

Médecin en arrêt de travail : quelles indemnités journalières prévues par la CARMF en 2020 ?

Mis à jour : nov. 16


Nos clients médecins nous posent souvent la même question : "Que se passera-t-il si je ne peux plus travailler ?".


Nous répondons ici à cette question importante dans le cadre d'une activité libérale en exposant ici les différentes prestations de la CARMF, en cas d'arrêt de travail ou d'invalidité en 2020.



En tant que médecin cotisant à la CARMF, vous bénéficiez de certaines garanties.

Elles sont souvent insuffisantes pour permettre de faire face à un arrêt de travail ou une invalidité.


Les prestations de la CARMF en cas d'arrêt de travail

Quand interviennent les indemnités journalières versées par la CARMF en cas d'Accident ou de Maladie ?

Les indemnités journalières vous seront versées à compter du 91ème jour d'arrêt de travail.


Pendant les 90 premiers jours d'arrêt de travail, vous ne percevrez aucune indemnité.

C'est pour cette raison que la grande majorité des médecins prennent une prévoyance complémentaire, permettant de les indémniser dès le 1er, 7ème, 15ème jour d'arrêt de travail.


Pour trouver le contrat de prévoyance qui correspond à vos besoins en terme de délai de prise en charge, de couverture de vos frais professionnels, de vos revenus, d'analyse des exclusions, vous devez être particulièrement vigilant(e) à la souscription.

Vous pouvez demander un comparatif détaillé de différentes prévoyances ici.


Le montant des indemnités journalières versées par la CARMF en cas d'arrêt de travail causé par un Accident ou une Maladie :

Le montant de vos indemnités journalières dépendra de :

1) votre classe de cotisation, déterminée en fonction de vos revenus déclarés

2) votre âge


Si vous cotisez en CLASSE A :

Cela signifie que vos revenus sont inférieurs à 41 136€/an.


Pour les médecins de moins de 62 ans, l'indemnité qui vous sera versée par la CARMF à partir du 91ème jour d'arrêt de travail, sera de 67,54€/jour.


Pour les médecins ayant entre 62 ans et 65 ans, l'indemnité qui vous sera versée par la CARMF du 91ème jour jusqu'au 12ème mois d'arrêt de travail, sera de 67,54€/jour.

Ensuite vous pourrez percevoir soit des indemnités journalières réduites de 50,66€/jour pendant les 24 mois suivants, soit être mis(e) à la retraite anticipée pour inaptitude.


Pour les médecins ayant plus de 65 ans, soit l'indemnité qui vous sera versée par la CARMF du 91ème jour jusqu'au 24ème mois (maximum) d'arrêt de travail, sera de 34,44€/jour, soit vous serez mis(e) à la retraite anticipée.



Si vous cotisez en CLASSE B :

Cela signifie que vos revenus sont compris entre 41 136€/an et 123 407€/an.


Pour les médecins de moins de 62 ans, l'indemnité qui vous sera versée par la CARMF à partir du 91ème jour d'arrêt de travail, sera de 101,31€/jour.

Pour les médecins ayant entre 62 ans et 65 ans, l'indemnité qui vous sera versée par la CARMF du 91ème jour jusqu'au 12ème mois d'arrêt de travail, sera de 101,31€/jour.

Ensuite vous pourrez percevoir soit des indemnités journalières réduites de 75,98€/jour pendant les 24 mois suivants, soit être mis(e) à la retraite anticipée pour inaptitude.

Pour les médecins ayant plus de 65 ans, soit l'indemnité qui vous sera versée par la CARMF du 91ème jour jusqu'au 24ème mois (maximum) d'arrêt de travail, sera de 51,66€/jour, soit vous serez mis(e) à la retraite anticipée.



Si vous cotisez en CLASSE C :

Cela signifie que vos revenus sont supérieurs à 123 407€.


Pour les médecins de moins de 62 ans, l'indemnité qui vous sera versée par la CARMF à partir du 91ème jour d'arrêt de travail, sera de 135,08€/jour.

Pour les médecins ayant entre 62 ans et 65 ans, l'indemnité qui vous sera versée par la CARMF du 91ème jour jusqu'au 12ème mois d'arrêt de travail, sera de 135,08€/jour.

Ensuite vous pourrez percevoir soit des indemnités journalières réduites de 101,31€/jour pendant les 24 mois suivants, soit être mis(e) à la retraite anticipée pour inaptitude.


Pour les médecins ayant plus de 65 ans, soit l'indemnité qui vous sera versée par la CARMF du 91ème jour jusqu'au 24ème mois (maximum) d'arrêt de travail, sera de 68,88€/jour, soit vous serez mis(e) à la retraite anticipée.


Comme vous pouvez le voir, ces montants restent très faibles, et ne permettront pas à un médecin en arrêt de travail de pouvoir subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille. D'autant plus que le montant des frais professionnels (loyers du cabinet, secrétariat, ...) ne donnera pas droit à la moindre indemnité de la CARMF.

Il est donc important de combler ces carences en souscrivant à une prévoyance professionnelle. Notre équipe peut vous proposer différents contrats et les adapter à vos besoins précis. Vous pouvez demander votre étude ici.


Combien de temps peuvent être versées les indemnités journalières ?

Pour les médecins de moins de 62 ans, les indemnités journalières peuvent être versées par la CARMF pendant maximum 36 mois (continus ou discontinus).

Après cette période vous serez éligible ou non selon votre état de santé à une pension d'invalidité.


Pour les médecins ayant entre 62 ans et 65 ans, les indemnités journalières peuvent être versées par la CARMF pendant 12 mois à taux plein, puis les 24 mois suivants à taux réduit. Vous pourrez également être mis(e) à la retraite anticipée.


Pour les médecins ayant plus de 65 ans, les indemnités journalières peuvent être versées par la CARMF pendant 24 mois maximum.

Ensuite, vous devrez percevoir votre retraite.




Les prestations de la CARMF en cas d'invalidité


Si vous êtes en état d'invalidité partielle, la CARMF ne vous versera aucune pension d'invalidité


Si vous êtes en état d'invalidité totale, la CARMF vous versera une pension d'invalidité spécifique : montant et majorations

Le montant de pension d'invalidité versée par la CARMF en 2020 :

Si vous cotisez en CLASSE A (revenus inférieurs à 41 136€/an) :

Le montant de votre pension d'invalidité sera de 15 556,80€/an soit

1 296,40€/ mois.



Si vous cotisez en CLASSE B (revenus compris entre 41 136€/an et 123 407€/an) :

Le montant de votre pension d'invalidité sera de 19 446€/an soit

1 620,50€/ mois.


Si vous cotisez en CLASSE C (revenus supérieurs à 123 407€) :

Le montant de votre pension d'invalidité sera de 25 928€/an soit

2 160,66€/ mois


Les différentes majorations de pension d'invalidité

Si vous percevez une pension d'invalidité, vous pourrez être éligible à plusieurs majoration selon votre situation :

  • UNE MAJORATION de 35% de la pension d'invalidité si vous êtes marié(e) depuis au moins 2 ans au jour du fait générateur de l'invalidité et que votre conjoint(e) a des ressources inférieures à 21 122€/an.

+

  • UNE MAJORATION de 35% de la pension d'invalidité si suite à votre état d'invalidité vous devez faire appel à une tierce personne pour accomplir les actes ordinaires de la vie.


+

  • UNE MAJORATION de 10% si vous avez au moins 3 enfants.


Ces majorations sont toutes cumulables.


Les rentes temporaires pour les enfants à charge en cas d'invalidité du parent médecin

Si le parent est considéré invalide par la CARMF, chaque enfant à charge pourra percevoir :


=> au maximum 7 222,80€/an, soit 601,90€/mois (chiffre établi au 1er janvier 2019)


Cette rente aux enfants à charge du médecin invalide pourra être versée jusqu'au 21ème anniversaire de l'enfant.

Le versement de cette rente pourra être prolongé jusqu'au 25ème anniversaire de l'enfant à charge s'il poursuit des études (="fréquentation assidue d'un établissement où est donnée une instruction générale, technologique ou professionnelle comportant (...) des conditions de travail et de résultats telles que l'exige normalement la préparation de diplômes officiels, ou de carrières publiques ou privées") .


Si vous souhaitez approfondir ces questions et vous couvrir contre les risques non couverts par la CARMF, vous pouvez demander un comparatif de différents contrats de prévoyance professionnelle spécialisé pour les médecins en faisant une demande ici.


  • Prevoyance Liberal
  • Instagram

Tous droits réservés © 2020